Déneigement 102 : Pelletage et raclage

Le plus souvent, les tâches de déneigement consistent à pelleter et à gratter la glace. Même si cela peut sembler être une vieille méthode de déneigement, considérez les avantages : vous êtes à l’extérieur, vous prenez l’air frais et vous combinez une tâche avec un entraînement solide. Pas pire!

Posséder une pelle et du sel est également une condition préalable pour la catégorie Déneigement. Avant de commencer la tâche, il y a plusieurs éléments à prendre en compte :

Évaluer l’étendue d’une tâche

Comme toujours, nous vous conseillons de définir avec soin une tâche de pelletage avec votre client. Pensez à lui poser ces questions :

  • La tâche sera-t-elle combinée avec une tâche de chasse-neige ou de souffleuse?
  • Quelles zones et allées doivent être déneigées?
  • S’il y a une grosse tempête, préfère-t-il que vous sépariez la tâche en plusieurs passages?
  • La neige déblayée doit-elle être entassée dans une zone particulière?
  • Y a-t-il des traces de pneus tassées ou des passages piétons provenant de chutes de neige précédentes non déblayées qui doivent être raclés et déneigés?
  • Le toit doit-il être déneigé pour alléger le poids de la structure ou éviter les fuites?

Une fois que vous aurez reçu ces réponses, il est temps de réfléchir aux outils à utiliser.

Outils de pelletage

Il existe différents types de pelles. Bien que les meilleurs Taskeurs recommandent de posséder au moins deux types différents (une pelle à neige creuse et un poussoir à neige), vous devez connaître vos options :

Pelle traditionnelle. Il s’agit d’une solution éprouvée pour pelleter et jeter la neige. Les pelles traditionnelles ont généralement une lame de 45 cm à 60 cm qui est presque plate, sans bords inclinés prononcés. Elles sont conçues pour pelleter, soulever et jeter la neige.

Pousse-neige. Il est généralement doté d’une lame plus large que celle de la pelle traditionnelle et d’une courbe qui ressemble à celle du chasse-neige. Vous pouvez l’utiliser pour déblayer rapidement un sentier ou pousser la neige sur le côté d’une allée. Notez qu’il vaut mieux l’utiliser sur une surface plane qui ne nécessite pas de manœuvres compliquées. 

Pelle combinée. Elle combine les meilleures caractéristiques d’une pelle traditionnelle et d’un pousse-neige. Elle a généralement la forme d’une pelle traditionnelle, mais avec des bords de chaque côté pour contenir les accumulations de neige. Vous pouvez l’utiliser à la fois pour pousser la neige et pour pelleter de plus grandes quantités. Soyez toutefois attentif à votre technique de levage, car la neige peut être lourde. 

Grattoir pour toiture. Comme son nom l’indique, ces pelles se manœuvrent comme un râteau et sont utilisées pour déneiger les toits. En plus d’alléger la charge sur le toit d’une maison, elles peuvent aider à prévenir les fuites et les dégâts d’eau lors des grandes fontes du printemps. 

Grattoirs à glace. C’est un outil précieux qui peut facilement passer inaperçu. Il a un long manche comme une pelle, mais au lieu d’avoir une grande pelle ou une lame de pousse-neige à l’extrémité, il a une lame d’acier plus petite — et tranchante —, généralement d’une largeur de 18 à 20 cm. Les grattoirs sont parfaits pour briser la glace ou la neige compactée, en particulier sur les traces de pneus des clients qui ont conduit leur voiture sans déneiger lors d’une précédente chute de neige. De telles zones peuvent s’accumuler au cours de l’hiver et devenir aussi dures et glissantes que la glace. Les déblayer est un excellent moyen, pour votre client, d’éviter une chute potentiellement dangereuse. Cela étant dit, faites attention à la force avec laquelle vous cognez ou grattez. Bien que la plupart des bétons et des pavés résistent à une certaine force, il faut être prudent pour ne pas endommager le sol en dessous. 

S’attaquer à la tâche de pelletage

Comme pour le déneigement et le soufflage de la neige, vous devrez décider de la meilleure approche à adopter pour une tâche de pelletage. Qu’il s’agisse de trouver les meilleures zones d’empilement pour la neige ou d’utiliser la posture appropriée pour soulever des charges lourdes, les meilleurs Taskeurs recommandent ce qui suit :

1. Pelletage après le passage du chasse-neige. Si possible, vous voudrez commencer votre tâche après le passage du chasse-neige de la ville, car il laissera probablement une grande congère bloquant l’allée de votre client. Que vous utilisiez une pelle, une souffleuse à neige ou un chasse-neige, les congères comme celle-ci doivent être enlevées. 

2. Choisissez un point de départ stratégique. Les entrées de garage sont de formes et de tailles différentes; vous devrez donc envisager le point de départ le plus stratégique pour vous attaquer à votre tâche. Envisagez d’utiliser un pousse-neige pour diviser la zone à pelleter en sections avant de pousser la neige vers les bords. Vous pouvez ensuite utiliser votre pelle traditionnelle pour jeter la neige dans la cour. 

3. Trouvez la meilleure zone d’empilement. Si la cour adjacente à la surface principale de déblayage ne présente pas de zones d’empilement évidentes pour la neige, vous devrez peut-être adapter votre approche. Considérez l’endroit où la neige s’écoulera le mieux à la fonte et choisissez un endroit qui ne risque pas de provoquer d’accumulation ni de causer des dommages matériels. 

4. N’oubliez pas les porches, les terrasses et les sentiers. Les clients peuvent avoir besoin de sortir de leur maison par le biais d’une terrasse ou de portes de porche, il est donc important d’inclure ces zones pendant la tâche de pelletage. Les pelles traditionnelles sont souvent meilleures pour cela, car elles offrent le plus de flexibilité sur des surfaces inégales ou dans des coins serrés. 

5. Soulevez la neige avec la posture appropriée. La neige peut être lourde, en particulier lorsque les températures sont plus chaudes. Pour la soulever en toute sécurité, pliez vos genoux tout en vous inclinant à la hauteur de vos hanches et en gardant votre dos bien droit. Soulevez la neige à l’aide des jambes et utilisez votre élan pour vous aider à jeter la neige vers l’avant. Évitez de la jeter au-dessus de votre dos, car cela peut contracter votre colonne vertébrale.

6. Restez hydraté. Comme nous l’avons mentionné précédemment, pelleter peut être un excellent entraînement. Un tel effort nécessite de l’eau, donc si votre tâche est importante, ralentissez et faites des pauses régulières pour éviter la déshydratation.

7. Qu’en est-il du toit? Si votre client souhaite libérer une partie du poids de son toit en hiver, vous pouvez utiliser un grattoir pour toiture pour dégager toutes les zones accessibles. Si une échelle devient nécessaire, assurez-vous qu’elle est 100 % stable avant d’y grimper. 

— 

Le pelletage fait partie intégrante de la catégorie Déneigement de TaskRabbit. Pendant les mois d’hiver, c’est un excellent moyen d’obtenir des clients réguliers et potentiellement d’ouvrir la porte à d’autres tâches.
Vous êtes prêt à commencer à pelleter et à gratter? N’oubliez pas de consulter le prochain article de notre série, Déneigement 103 : Souffler la neige.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s