Français: Montage

Task de montage – étape 8 : résoudre un problème de détection de montant de mur

Dans cette partie de notre série sur l’amélioration des compétences en montage avec le Taskeur Nicolas C., nous expliquons comment résoudre des problèmes de montant de mur. Selon Nicolas, il est très important d’identifier correctement les montants pour éviter les incidents suivants :

  • Percer une conduite d’eau. 🚰
  • Endommager le câblage électrique.💡
  • Fixer un élément sur une cloison sèche et le voir tomber et se briser.💥

Vous devez au préalable être en mesure de reconnaître les différents types de murs pour bien identifier le montant du mur et déterminer le type de cheville dont vous pourriez avoir besoin, le cas échéant. Pour plus d’informations sur les types de murs, voir  Task de Montage – étape 6 : reconnaître les types de murs.

  • Montants en acier
    • De plus en plus répandu, ce type de montant est souvent présent dans les résidences et les immeubles de bureaux de plus de 3 étages. 
    • Ils sont plus difficiles à monter, car ils sont fins et peuvent se déformer avec des objets plus lourds.
    • Chaque montant en acier fait à peu près la même taille qu’un montant en bois. Les plaques de plâtre sont vissées directement sur les montants.
    • Les montants en acier sont généralement placés à 60 cm l’un de l’autre (mais n’hésitez pas à vérifier car ils peuvent également être distants de 40 cm).
    • Vis pour plaques de plâtre (charges légères ) et boulons à ailettes (charges lourdes).
  • Lattes recouvertes de plâtre
    • Habituellement présentes dans les bâtiments à caractère résidentiel construits au milieu du vingtième siècle ou avant.
    • Se présentent sous forme de montants en bois traversés par des lattes en bois (parallèles au sol et au plafond).
    • Souvent, les détecteurs de montants ne fonctionnent pas, car la couche de plâtre est plus épaisse que celle des cloisons sèches modernes. Pour identifier les montants sous des murs en lattes recouvertes de plâtre, vous devez vous procurer un détecteur de montants capable de détecter le métal. Vous pourrez ainsi identifier les clous qui relient les lattes en bois aux montants et savoir où visser vos supports de fixation. Le plâtre pouvant s’effriter facilement, soyez très prudent quand vous percez !
  • Briques, béton et pierres
    • Types de murs entrant dans cette catégorie : cheminées, immeubles de bureaux en béton, lofts industriels. Habituellement, vous le saurez quand vous en verrez.
    • Les murs en briques et en béton ne sont pas érigés autour de montants. Ces murs sont très durs et exigent des outils spéciaux, notamment :
  • des chevilles métalliques et des vis en métal ;
  • un marteau perforateur  ;
  • des mèches de maçonnerie dont le diamètre est adapté à celui des chevilles métalliques ;
  • une protection oculaire et auditive.

Si la détection des montants n’est pas concluante…

Le Taskeur Nicolas C. confirme qu’un détecteur de montants ne permet pas d’identifier certains types de murs à montants, notamment ceux en lattes recouvertes de plâtre. Alors, que doit faire un Taskeur ? D’abord, ne pas s’inquiéter ! D’autres options permettent d’identifier les montants.

  • Déterminer les espacements. Les montants sont généralement espacés de 40 cm partir du centre, ce qui signifie que le centre d’un montant est situé à 40 cm de celui du montant suivant. Dans certaines maisons, sachez que les montants sont espacés de 60 cm à partir du centre, mais cela est rare, hormis peut-être dans les vieilles bâtisses. 
  • Frapper au mur. Vous entendrez un bruit sourd en présence d’un montant et un son plus fort s’il n’y en a pas. Attention, cette méthode fonctionne bien pour déterminer l’emplacement général des montants, mais  pas pour les identifier de manière précise.
  • Se procurer un aimant. Un aimant que l’on déplace lentement vers le haut, vers le bas et d’un côté à l’autre d’un mur permet de localiser les vis utilisées pour fixer les plaques de plâtre ou les lattes aux montants. Repérez ces vis pour détecter un montant ! 

Détection de montants et positionnement des fixations : 

Le taskeur Nicolas C. a énuméré les étapes à suivre pour identifier des montants :

  • Utilisez votre détecteur de montants ! Déplacez-le lentement dans une direction horizontale le long du mur jusqu’à la détection d’un montant. Marquez l’endroit signalé. En recommençant de l’autre côté, dirigez le détecteur de montants jusqu’à la marque que vous avez faite sur le mur. Quand il sonne, faites une marque sur le mur. Le montant identifié se situe entre ces deux marques ! 
  • Rappelez-vous que les montants sont larges de 8,9 cm. Si la distance entre les marques que vous avez faites est supérieure, recommencez la détection !
  • Quand vous percez le mur, procédez lentement. Les plaques de plâtres sont assez faciles à percer, mais une fois que vous les avez traversées, il ne faut pas aller plus loin au risque de percer autre chose d’inattendu !
  • Si vous utilisez une cheville à expansion, veillez à utiliser un foret nettement plus petit que la cheville. Vous pouvez toujours augmenter la taille du trou. Par contre, la situation est beaucoup plus difficile de gérer lorsqu’il est trop grand.
  • Il n’est pas toujours nécessaire de fixer un objet sur un montant, surtout si l’objet n’est pas trop lourd. Même les objets les plus lourds peuvent souvent être suspendus en toute sécurité avec des boulons à ailettes. Toutefois, si vous avez la possibilité d’utiliser un montant, il est préférable de le faire.

Si la détection des montants reste problématique 

« Gagner la confiance du Client est l’une des étapes les plus importantes pour développer votre activité TaskRabbit », explique Nicolas. « Le client est convaincu que c’est vous l’expert et que vous êtes donc qualifié pour user de discernement selon la situation. Cela étant, votre rôle en tant que Taskeur est aussi de vous assurer que le Client comprend ce que vous allez faire et de l’informer de tout changement apporté au plan initial. » Voici ce que Nicolas conseille de faire en cas d’imprévu :

  • Prenez vos précautions. Protégez votre entreprise, le domicile du Client et vous-même. Si votre détecteur de montants détecte autre chose qu’un montant dans le mur, assurez-vous de savoir ce que c’est avant de percer. 
  • Comprenez l’architecture du bâtiment : dans le cas d’objets non identifiables derrière un mur et si le Client est présent, n’hésitez pas à poser quelques questions pour comprendre les caractéristiques du mur. Par exemple, identifiez la pièce qui se trouve de l’autre côté du mur. Si c’est une salle de bain ou une cuisine, cela peut indiquer la présence de conduites, qu’il faut absolument éviter de percer ! 
  • Reportez l’intervention. Ne craignez pas de reporter une Task avec votre Client si la détection de montants ne fonctionne pas correctement ou si vous n’obtenez pas les réponses dont vous avez besoin à propos du mur. Le Client préférerait très probablement que la Task reste, pour le moment, inachevée plutôt que de voir une multitude de trous inutiles dans son mur !
  • Procurez-vous les outils appropriés pour faciliter la détection des montants. Il est toujours préférable de revenir le jour suivant avec des outils de travail appropriés plutôt que de risquer de percer une conduite. N’oubliez pas : vous devrez peut-être utiliser différents types de détecteurs de montants selon le type de mur.


0 comments on “Task de montage – étape 8 : résoudre un problème de détection de montant de mur

Leave a Reply

%d bloggers like this: