Français: Montage

Task de montage – étape 5 : reconnaître les types de murs

Vous devez déterminer le type de mur sur lequel vous allez intervenir pour mener à bien le montage. Bien que nos Taskeurs Elite ne sauraient aborder toutes les subtilités de la construction résidentielle, ils peuvent certainement vous conseiller sur les types de murs les plus courants et le matériel dont vous aurez besoin pour chacun. 

  • Plaques de plâtre : le mur n’est pas trop feuilleté lorsqu’il est percé.
  • Lattes recouvertes de plâtre : le mur est feuilleté une fois percé et le perçage génère plus de poussière.
  •  Béton : parfois, ce type de mur est dissimulé sous du papier peint ou de la peinture. Pour le savoir, frappez d’abord sur la paroi. Si elle est pleine et vous a fait mal aux articulations des doigts, c’est probablement du béton. N’oubliez pas que pour percer du béton, vous avez besoin d’un marteau perforateur et de mèches spéciales. 
  • Briques et maçonnerie : la brique est relativement reconnaissable et sera généralement exposée. Cela étant, même s’il est rare de trouver des briques derrière des plaques de plâtre, ce n’est pas non plus impossible. Si tel est le cas, l’avant-trou vous le dira instantanément. Avant de fixer un élément sur un mur en briques et en maçonnerie, munissez-vous d’une mèche spéciale béton. 
  • Parpaing : ce type de mur fait partie de la catégorie Maçonnerie et, dans certains cas, un boulon à ailettes peut être utilisé. 

Les outils indispensables à l’exécution d’une Task de montage, quel que soit le type de mur, sont une perceuse et un détecteur de montants.  Mais gardez à l’esprit qu’un détecteur n’est pas adapté à tous les types de murs ! Lire plus…

De quoi est fait un mur ?

  • Les murs sont souvent construits en suspendant des plaques de plâtre ou tout autre matériau de surface à des montants. Les montants sont des supports placés à la verticale et espacés de 40 à 60 cm environ. 
  • Ils peuvent être en  bois ou en métal. En matière de fixation, le type de montant est important !
    • Les montants en bois sont assez faciles à manipuler. Ils font généralement 3,8 cm de large, ce qui vous laisse un peu de marge de manœuvre pour repérer le centre à percer.
    • Les montants métalliques sont plus étroits que ceux en bois et peuvent nécessiter un peu plus de pression si vous utilisez une vis autotaraudeuse. 
  • Faites très attention à bien repérer le centre du montant métallique avant de visser le support, car vous disposerez de peu d’espace supplémentaire de chaque côté du trou à percer.
  •  
  • Une cloison en plaques de plâtre par-dessus des montants en bois est le type de mur le plus classique. 
    • Il s’agit du type de mur le plus fréquent dans les logements et les bâtiments de moins de 3 étages et dans les constructions plus anciennes.
    • Les montants sont généralement situés dans les coins de pièce et en principe espacés de 40 cm.
    • Chaque montant est large de 3,8 cm et long de 8,9 cm. Les plaques de plâtre sont vissées directement sur les montants.
    • La fixation sur ce type de surface est simple dans la mesure où vous percez directement dans les montants en bois.

Vous devez impérativement reconnaître le type de mur pour pouvoir fixer un objet en toute sécurité. Identifiez toujours le type de mur sur lequel vous allez intervenir, discutez avec le Client de la meilleure approche et apportez avec vous tous les outils nécessaires. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec la fixation sur un type de mur particulier, veillez à le préciser dans votre présentation rapide. De cette façon, vous n’aurez pas à renoncer à une Task plus tard et éviterez de réduire votre Taux d’acceptation. Pour en savoir plus sur le perçage de différents types de murs, continuez à lire Task de Montage – étape 6 : commencer à percer.

0 comments on “Task de montage – étape 5 : reconnaître les types de murs

Leave a Reply

%d bloggers like this: